Il était une fois dans l'Est ❘ Entre Deux Villages ❘ 6/30

  • Date : 18/04/2024
  • Lieu : Xivry-Circourt
  • Type : Audio
  • Auteur : Hervé Schneider
PLAY/PAUSE
Il était une fois dans l'Est ❘ Entre Deux Villages ❘ 6/30
Bonjour, Nous sommes les élèves de troisième du collège Joliot Curie à Tucquegnieux.
On travaille avec la compagnie La Bande Passante sur le projet qui s'appelle "Il était une fois dans l'Est".
Et on voudrait savoir : c'était quoi avoir quatorze ans ici ?

Comment vous appelez vous ?

Hervé Schneider. Je suis le Maire de Xivry-Circourt.

En quelle année êtes-vous né ?

Je suis né en 1960.
Je suis né rue Foch.

Avez-vous des anecdotes sur votre jeunesse ?

Moi, mais mes parents, tenaient le bistrot qui est là en bas. 4 Rue Jules Ferry.
Il y avait 2 villages, Xivry et Circourt.
Et sur la maison de mes parents, donc il y avait le bistrot avec la maison, il y avait la grange avec des vieux WC.
Et on faisait ça à tous les rallyes, la division du village était là, et on disait que les gens boivent à Circourt et Pissent à Xivry.
Il y avait l'ancien garage, qui faisait un club de rallye, avec les dauphines, les SIMCAs Rallye 2, toutes les vielles bagnoles. Nous les gosses, on allait voir les voitures de course.
C'était phénoménal pour les gosses, on voyait que ça à la télé, pour ceux qui avaient une télé.
C'était vraiment bien. C'était la l'ancienne station.
Le postier qui habitait là, il avait une SIMCA rallye 2, il faisait tous les rallyes. Dans le village, c'est grandiose.

Comment communiquiez-vous avec les personnes qui habitaient loin ?

Quand j'étais gamin, on était au bistrot, il y avait une sonnette. La factrice elle sonnait. Il n'y avait pas de téléphones, même pas les téléphones fixes aux maisons.
Moi, j'allais chercher les télégrammes pour les ammener chez les gens.

Que faisiez vous lors de votre temps libre?

Quand j'étais petit, j'allais à la pêche à la main en dessous des maisons et tout, ouais, la Pienne elle passe en dessous. Elle passe en dessous de plusieurs maisons.
Elle ressort plus loin.
Pour arriver dans les parcs derrière.
On allait à la pêche en dessous des maisons.
Il y avait toujours des truites, c'est à dire que c'était pas beaucoup péché parce qu'il n'y a pas grand monde qui allait en dessous des maisons.
Oui, voilà, j'avaus quinze ans il y a cinquante ans, j'ai soixante-quatre ans.

Quel est le nom de la rivière dans laquelle vous péchiez ?

C'est la Pienne, donc elle vient de Pienne.
Donc avant il y avait sur la rivière des rats musqués, mais maintenant il y a des ragondins et ça creuse dans les berges. Et ça détruit les étangs.
Et on a la station d'épuration Là-bas juste à côté de la rivière et les ragondins ils vont faire des trous, et ils vont tout nous flinguer, mais ça devient invasif.
Et les Raton-laveur. Qui aurait dit qu'il y avait dans la région? Il y en a, il y en a beaucoup et on a même eu pour la première fois un chien viverrin.
On a eu un dans un piège, il n'y a pas longtemps.

Il était une fois dans l'Est est un projet de collecte documentaire mené par la cie La Bande Passante et les élèves du Collège Joliot Curie de Tucquegnieux, avec le soutien de Scènes et Territoires en Lorraine, de la communauté de communes du Pays Haut, et du conseil départemental de Meurthe et Moselle. Montage : Laurence Moletta. Dessin : Etienne Gendrin. Musique : Thomas Guiral.